Posted in À LA UNE

Pêche : Les Maréyeurs en Herbe Pro_Thierno Mbengue Outillés D’avantage

Ils sont prés de trois cents individus, âgés de 19 à 45 à répondre à l’appel de l’association nationale des maréyeurs. L’objectif commun à ce beau monde étant de s’outiller davantage en vue de pouvoir appréhender l’avenir avec sérénité. Mais la rencontre de Saint_Louis a permis de revisiter l’épineuse question de l’émigration clandestine tour en alertant les participants sur l’extrême dangerosité de tenter l’hypothètique aventure ” Barça ou Barsakh “.

Posted in À LA UNE

Guet Ndar : Le Clpa Magnifie ses Rapports avec Bp et Attend son Fonds d’Appui au Fonctionnement des Conseils Locaux de la Pêche Artisanale

Après la réunion du Bureau Exécutif, l’Instance de Coordination et de Conseil (ICC) du CLPA de Saint-Louis s’est réunie aujourd’hui pour le suivi des activités déclinées dans le PTA 2021.

     Sur ce, le Coordinateur du CLPA et les présidents de la commission de surveillance participative des pêches, de la gestion des conflits, de la gestion des ressources, des finances ainsi que la trésorière générale sont revenus chacun en ce qui le concerne sur les différentes activités qu’il a mené durant les mois passés.  

      Le Chef de Service Départemental des Pêches de Saint-Louis a présenté l’état d’avancement du dossier relatif au Fond d’Appui au Fonctionnement des CLPA logé au niveau du Trésor de Saint-Louis. Il s’agit des 60% des redevances des permis de pêche artisanale qui doivent permettre au CLPA de St-Louis de fonctionner. 

      Il est important de signaler que le PTA 2021 a été élaboré et validé par l’ICC et le Comité de Gestion Départemental. Ce dossier à été transmis au Trésor de Saint-Louis pour le décaissement des fonds. Au dernier nouvel, le trésor a émis encore des recommandations  et ces dernières ont été transmises aux autorités centrales. Il est important de signaler que ces difficultés de décaissement sont rencontrés par la plus part des CLPA du Sénégal. 

     Le CLPA de Saint-Louis a saisi cette occasion pour se penser sur la présence de la compagnie gazière BP au large de Saint-Louis qui occupe une zone de pêche« DIATARA » qui était très fréquentée par les pêcheurs de Saint-Louis.

     C’est l’occasion de magnifier cette belle collaboration entre BP et les acteurs de la pêche de Saint-Louis à travers le CLPA. Avant toute activité d’exploitations, BP a déjà injecté prés 276 millions de FCFA en termes d’appui à travers des remises de matériels pour les sites de transformation, matériel de surveillance participative du CLPA et de l’AMP, une quincaillerie de pêche et une ligne de crédit pour le financement des acteurs de la pêche d’un montant de prés 80 millions au niveau du crédit mutuel. Il y a égalementplusieurs ateliers de formation dans diverses filières de la pêche. Ces activités ont été réalisées par le biais de l’ONGADEPA. C’est l’occasion également de remercier très vivement le Secrétaire Exécutif de l’ADEPA. BP a égalementappuyé les écoles et les dispensaires de la langue de barbarie.  

    En collaboration avec le CRODT, BP a également commandité des études de faisabilité pour l’immersion de récifs artificiels au large de Saint-Louis ceci pour permettre aux pêcheurs de disposer d’autres zones de pêche.L’identification de ces nouvelles zones de pêche est en train d’être menée par une équipe du CRODT en collaboration avec les responsables des pêcheurs de Saint-Louis.

     A signaler que les concertations entre BP et les acteurs de la pêche de Saint-Louis à travers le CLPA vont se poursuivrepour trouver encore d’autres pistes de solutions dans le but d’amoindrir les difficultés des pêcheurs de Saint-Louis.

    Dans le cadre des excellentes relations qui existent entre le président de la République Macky SALL et son homologue Mauritanien, les acteurs de la pêche à travers le CLPA,demandent également la possibilité de négocier une zone tampon pour permettre aux pêcheurs impactés de trouver d’autres zones de pêche.  

      C’est l’occasion de magnifier encore le nouveau protocole de pêche qui a été signé entre le Sénégal et la Mauritanie qui permet aux pêcheurs d Saint-Louis de pêcher en Mauritanie et de débarque au Sénégal. Il y a également le redémarrage imminent des travaux de la brèche de Saint-Louis qui va diminuer les accidents notés chaque année au niveau de cette brèche.  Le CLPA adresser ses vifs remerciements à son Excellence le Président de la République Macky SALL, le Ministre et Maire de Saint-Louis, le Ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, les Autorités Administratives, le Directeur des Pêches Maritimes et les Chefs de Service Régional et Départemental des Pêches de Saint-Louis.

Posted in À LA UNE

Khar Yallah : Les Populations Mettent à l’ Index le Maire de Saint-Louis Mansour Faye

A Saint_Louis, les populations du quartier Khar Yallah réclament leurs terrains au maire Mansour Faye. Depuis des mois, elles attendent d’être édifiées sur leur sort suite au recensement effectué. Au surplus, le ministre_maire de Saint_Louis avait demandé et obtenu la suspension des travaux entamés sur place.

Posted in À LA UNE

Serigne Bassirou Mbacke Abdou Khadre à propos du Magal Touba 2021 : « Amoul Loukoy Téré am… »

Par sencafeactu

” Le porte-parole du khalife général des mourides a annoncé, dimanche, la décision de célébrer le Grand Magal de Touba. Selon Serigne Bassirou Mbacke Abdou Khadre, rien ne peut empêcher à la communauté mouride de célébrer cet événement religieux. Une recommandation du guide spirituel des mourides, Cheikh Ahmadou Bamba (Khadim Rassoul) dans les années 1920.
C’est une manière de couper court à la polémique qui enfle de jour en jour sur la tenue du Grand Magal de Touba.
“Rien ne peut nous empêcher de célébrer le Magal de Touba. Quitte même à y laisser nos vies. Nous préférons mourir que de ne pas accomplir une recommandation de Serigne Touba…“, a-t-il déclaré.
Dans la foulée, le religieux a rappelé que c’est Serigne Touba, lui-même, qui avait recommandé le Magal et le célèbre avec tout le monde.
“Beaucoup de ses écrits (Ndlr : Serigne Touba) sur mer ont révélé son intention de célébrer l’événement ici à Touba“, a soutenu Serigne Bass.
Et de dire à ceux qui entretiennent la polémique autour de cet événement religieux, que seule une personne est écoutée : le représentant de Serigne Touba sur terre en la personne de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Le Khalife “n’a pas le temps d’écouter ceux qui se trouvent ailleurs. Il sait ce qu’il doit faire. C’est un sage et il est plus âgé que nous, plus pieux, plus proche de Serigne Touba que nous, plus engagé que nous quand il s’agit de Serigne Touba…“, a notamment indiqué le porte-parole. (senego) “.

Posted in À LA UNE

Exclus du Concours Direct de l’ENA : Les Agents de l’Etat Crient au Scandale et Attraient Abdou Latif Coulibaly, Sg du Gouvernement et Cheikh Awa Balla Fall, Dg de l’Ecole Nationale d’ Administration devant la Cour Suprême.

” Une chose inédite est en train de se passer à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) du Sénégal. Et pour cause, Abdou Latif COULIBALY et Cheikh Awa Balla FALL ont retiré des centaines de candidats de la liste des candidats autorisés à passer le concours direct d’entrée à l’ENA au seul motif qu’ils sont « agents de l’Etat, alors même que cela ne repose sur aucune base légale.

En effet, l’article 45 du décret N°2011-1704 du 06 octobre 2011 portant création de l’école nationale d’administration et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement prévoit de façon claire et limpide que le concours direct est ouvert aux sénégalais âgés de 18 à 33 ans, titulaires du baccalauréat pour le cycle B et du Master 2 ou Maitrise pour le cycle A.

Toutefois, le Secrétaire Général du Gouvernement et le Directeur Général de l’ENA ont attendu la veille des épreuves pour prendre des décisions ayant pour unique objet d’exclure arbitrairement du concours plusieurs candidats parce qu’ils sont des agents de l’Etat alors pourtant que leurs candidatures avaient déjà été validées. Il s’y ajoute qu’en l’état actuel du droit positif sénégalais, il n’existe aucune disposition légale qui interdit aux agents de l’Etat d’être candidats aux concours directs.

Ainsi, en retirant ces agents de l’Etat de la liste des candidats sur la base d’un critère non prévu par la loi et qui établit une distinction entre eux et les autres candidats, les arrêtés pris par Abdou Latif COULIBALY viole le principe de l’égalité d’accès des citoyens aux emplois publics.

C’est pourquoi les candidats exclus entendent très prochainement saisir la Cour Suprême pour faire annuler les décisions aussi illégales qu’arbitraires sus évoquées et conséquemment être rétablis dans leurs droits “.

Posted in À LA UNE

Faut_il Revaloriser le Plastique au Sénégal ? : Lettre au Président Macky Sall

  • Par Maham Wele Ba
    Président de l’association kissal jofnde baby
    Président de l’association des amis du Sénégal en Italie.
    Président d’honneur de l’association droits des commerçants de la région de st- louis .
    Membre du comité directeur du CAES

_ ” A Monsieur le Président de la République, son Excellence, Macky Sall

  Objet : Pour une meilleure politique de la gestion du plastique


 Je viens ,très respectueusement auprès de votre autorité, attirer votre attention sur la nécessité de revaloriser le plastique , Monsieur le Président, pour une meilleure politique d emplois et d employabilité des jeunes.

Il est vrai que les impacts environnementaux du plastique sont importants à moyen ou long terme, en particulier quand les plastiques se dégradent en petites particules et participent au transport des polluants organiques et organométalliques ou autres ( pesticides, hydrocarbures…) qui peuvent être absorbés par les animaux filtreurs et les poissons et ainsi s insérer dans la chaîne alimentaire, cependant, une bonne politique de gestion de ce secteur de plastique pourrait être source de création d emplois pour notre jeunesse désoeuvrée et quasiment sans qualification professionnelle, en dépit des efforts consentis par votre Excellence, depuis votre avènement à la magistrature suprême.
En guise de rappel, les thermoplastiques sont des plastiques recyclables. Ils sont des composés dont la structure et la viscosité peuvent être modifiées par chauffage et refroidissements successifs, de façon réversible. Cette vaste famille de matières plastiques intégrant le cycle de recyclage est privilégiée par les industriels. D autres plastiques sont recyclés et utilisés pour fabriquer des sacs, des films, des seaux, des cuvettes..D ailleurs, après avoir intégré le cycle de recyclage des emballages plastiques, certains de ces produits permettront notamment de recréer des enveloppes pour liquides techniques. D autres entrent dans le cadre de la fabrication de tissus enduits pour l habillement et la maroquinerie, des gaines d isolation, des rubans adhésifs ou des bâches…et certains de ces produits seront encore des futurs déchets plastiques recyclables.
Monsieur le Président, l histoire des matières plastiques remonte à l Égypte antique. Au 15e siècle avant JC, les Egyptiens employaient des colles à base de gélatine, caséine ou albumine. Ils utilisaient de la gélatine d os pour le collage du bois. Un document daté de 1470 avant JC décrit la fabrication de la colle d os dans la construction du mobilier. Plus tard, à la fin du 15e siècle, Christophe Colomb apporta les plants de caoutchouc…en 1736, les naturalistes français, Charles Marie de la Condamine et François Fresneau de la Gatandiere découvrent le caoutchouc naturel dans le bassin amazonien un peu par hasard. Tout récemment ,en 2000 ,les chercheurs, Alan Heeger, Alan Macdiarmid et Hideki Sherakawa sont récompensés par le prix Nobel de chimie pour le développement des plastiques ( polymères conducteurs intrinsèques). D ailleurs de nombreux types de ces plastiques sont utilisés dans le secteur de l aéronautique…De nouveaux plastiques toujours plus respectueux de l’environnement ( recyclage et biodégradabilité améliorés), moins dépendant du pétrole ( réduction de coût), thermostables plus transparents, incassables, inflammables ou originaux sont en voie de développement.
Aujourd’hui, force est de reconnaître, Monsieur le Président, que les propriétés des matériaux plastiques ne cessent de s améliorer. On constate l emploi grandissant de pièces en matières plastiques à la place de pièces métalliques, souvent plus onéreuses, plus sensibles à la corrosion ou plus lourdes. En outre, la densité des matières plastiques non expansées est nettement plus faible que celle des métaux, la température de transformation plus basse, l élasticité plus élevée et la thermostabilite nettement inférieure à celle des métaux… rares sont les plastiques résistant à plus de 250 degrés celsius pendant de longues périodes dans l air.
Monsieur le Président, les matières plastiques font désormais partie de notre quotidien. Elles couvrent une gamme étendue de matériaux synthétiques ou artificiels. On peut observer, aujourd’hui, sur un même matériau des propriétés qui n avaient jamais auparavant été réunies, par exemple, la transparence et la résistance aux chocs. Il existe un grand nombre de matières plastiques ; certains connaissent un grand succès commercial, notamment en Europe. Loin de nous de faire la parade, les plastiques se présentent sous de nombreuses formes : pièces moulées par injection, tubes, films, fibres, tissus, mastics, revêtements,etc. Ils sont présents dans de nombreux secteurs, même dans les plus avancés de la technologie. Plus que tout matériau, les matières plastiques offrent un large choix de techniques de transformation. Parmi celles ci : l enduction de supports divers ( métaux, tissus…); extrusion de cordons, plaques, profilés ,tubes, câbles, moulage par soufflage pour créer de corps creux ( bouteilles, flacons, jouets, etc). En somme, le plastique permet le moulage et le soufflage de formes complexes, en séries industrielles ( plasturgie). Les bouteilles en plastique sont ainsi réalisées à l aide de techniques très proches de celles utilisées pour les bouteilles en verre. Dans ce même registre, le plastique permet aussi,par granulation, un broyage de pièces pour recyclage…on parlerait même d un pré- traitement superficiel car le plastique peut oxyder par effluve électrique azonisante ( procédé Corona) avant impression.
Nous ne nions pas qu une mauvaise gestion des plastiques peut être lourde de conséquences pour l humanité, cependant, les plastiques posent des problèmes environnementaux lorsqu’ils ne font pas l objet d un tri et d un recyclage soignés, notamment lorsqu’ils contiennent du chlore et des métaux lourds toxiques tels que le plomb ou le cadmium. Faut il, Monsieur le Président, rappeller, si besoin en est que l interdiction des sacs plastiques et des produits à usage unique, en particulier en Europe, ne concerneraient que 3 à 4 / 💯 de la demande mondiale de plastique.
En janvier 2019, une vingtaine de multinationales ( producteurs de matières plastiques, consommateurs d emballages et acteurs de la gestion des déchets) ont lancé l ” Alliance to End plastic waste” ( Alliance pour l élimination des déchets plastiques) qui permet de dépenser au moins un milliard de dollars sur cinq ans pour financer des projets de collecte, de recyclage ou de nettoyage dans les pays émergents.
Monsieur le Président, à toutes fins utiles, je vous fais part de notre préoccupation, par rapport à ce secteur générateur de revenus, créateur de richesses et source d emplois pour la jeunesse de notre pays, s il est bien organisé et géré par des professionnels en la matière. Car en dépit des efforts consentis par votre Excellence, pour l emploi des jeunes, ces derniers continuent encore de braver les océans à leurs risques et périls.
Espérant que ma présente trouvera une oreille attentive auprès de votre autorité, je vous prie Monsieur le Président, de bien croire à l assurance de mon profond respect “.

Posted in À LA UNE

Décés de Me Alioune Badarra Cissé : Guet Ndar Pleure son Fils

A Saint_Louis, les populations continuent de pleurer Me Alioune Badara Cissé. Le natif de Saint_Louis a brillé, durant son existence, par son sens de la solidarité, son humilité, sa piété et son sens élevé du patrioitisme.

Posted in À LA UNE

Le Sénégal en Deuil : Abc Tire sa Révérence à 63 Ans

L’ annonce du décès d’ Abc, qui s’est répandue comme une traînée de poudre, a fait l’effet d’une bombe à Saint_Louis et aux quatre coins du pays. Moins d’un mois après avoir quitté ses fonctions de Médiateur de la République, Alioune Badara Cissé tire sa révérence. Ancien secrétaire général du gouvernement sous Wade, ex ministre des affaires étrangères dans le premier gouvernement du président Macky Sall, le natif de la Langue de Barbarie a, aussi, été le président du Saint_Louis Basket Club qui a franchi un palier sous son magistère. Maîtrisant, parfaitement, le sens de la rhétorique, dans la langue de Kocc Barma, celle de Molière ou de l’Oncle Sam, l’avocat, éloquent, à souhait, a toujours donné au verbe toute sa splendeur, ses lettres de noblesse. Certes Abc ne sera jamais maire de Saint_Louis malgré ses multiples tentatives. Cependant, il n’en demeure pas moins que son oeuvre politique restera, à jamais, gravée dans les mémoires. Compagnon de la première heure du président Macky Sall, surtout durant les années de braise, Alioune Badara Cissé n’a jamais trouvé sa place au sein de l’ Alliance Pour la République, sitôt l’euphorie de la victoire à la présidentielle passée.

Biographie :

” Né le 16 Février 1958 à Saint-Louis, Alioune Badara CISSE a fait ses études primaires dans sa ville natale. C’est à Dakar où il continuera ses études secondaires jusqu’à l’obtention du baccalauréat en série A4 avec une mention bien en 1978. Sa passion pour la langue de Shakespeare fera de lui le Premier lauréat du Concours Général en Anglais en 1977 du Lycée Seydou Nourou Tall.

Il débute des études de langues étrangères, Anglais et Espagnol, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où il obtient son DEUG en langues étrangères Appliquées en 1980.

Après une licence en langues étrangères Appliquées de l’Université de Saint-Etienne en France obtenue en 1981, il effectue un séjour en Ecosse où il y enseigne l’anglais, l’espagnol et le français à Beath High School jusqu’en 1983.

Il retourne en France, mais cette fois-ci à Toulouse où il obtient plusieurs diplômes de 1983 à 1986. C’est ainsi qu’il décroche successivement une licence de Droit International Public à l’Université Sciences Sociales de Toulouse, une maitrise de langues étrangères appliquées à l’Université Toulouse le Mirail, un diplôme de l’Institut de Sciences Politiques de Toulouse (filière économique et finance) ainsi que deux Diplômes supérieurs (DS) de Droit Economique du transport aérien et développement et coopération technique à l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement de l’Université Sciences Sociales de Toulouse .

C’est alors qu’il retourne dans son pays natal où il est admis au Barreau de Dakar en 1988 après l’obtention d’une Maitrise en Droit des Affaires. En 1992, il devient avocat à la Cour.

La même année, il est bénéficiaire du Hubert Humphrey Followship Programm pour un séjour académique au Minnesota aux Etats Unis d’Amérique. Pendant son séjour aux Etats Unis, il sera diplômé en leadership et innovation à l’Institut d’Administration Publique de l’université du Minnesota certifié en leadership et innovation et décroche son doctorat en 1999. Il devient ainsi Duris Doctor de Hamline University School of Law à Saint-Paul au Minnesota.

Son parcours académique peu ordinaire et sa forte personnalité de leader l’ont amené à occuper plusieurs postes de responsabilités.

De 2004 à 2007, Me CISSE va être successivement Conseiller Spécial du Premier Ministre du Sénégal, Directeur de Cabinet de Monsieur le Ministre des Sports, Directeur de Cabinet du Premier Ministre Macky Sall, Secrétaire Général du Gouvernement et Commissaire général du Gouvernement près le Conseil d’Etat.

Il est le premier Ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur sous l’ère Macky en Mars 2012. Il n’y restera que 7 mois avant de reprendre sa robe d’avocat.

En Août 2015, Monsieur Macky SALL, Président de la République le nomme Médiateur de la République.

Fervent défenseur des Droits, Me CISSE s’est fixé d’être une oreille attentive pour les Sénégalais face à une Administration qu’ils pensent insensible à leurs réclamations “.

Posted in À LA UNE

Émigration Clandestine : Barça ou Barsakh Fait 58 Victimes !

Rêve brisé ! Comme la coque de cette pirogue qui a pris départ â Saint_Louis, pour rallier l’ hypothètique eldorado espagnol. L’ embarcation s’est désagrègée en haute Mer. Sur ses 58 occupants, 15, dont un corps sans vie, ont été récupérés. Pour l’heure, en dépit du maigre espoir de retrouver les 43 autres candidats à l’émigration clandestine, les autorités sénégalaises ont déployé les gros moyens. C’est dire que le phénomène migratoire reprend de plus belle, sous nos tropiques. Selon certains observateurs avertis, la morosité socio_économique notée au pays de la Téranga, pourrait expliquer ce retour en force du phénomène ” Barça ou Barsakh “. A les en croire, le chômage endémique des jeunes, qui se tournent les pouces à longueur de journée, surtout par ces temps de Covid, assorti à la cherté de la vie, à l’incurie des pouvoirs publics et aux inondations seraient autant de raisons pour expliquer de tels faits.

Posted in À LA UNE

Coronavirus : La Mosquée Djiby Ndiaye de Pikine Prie pour Conjurer le Mauvais Sort

A Saint_Louis, l’omniprésence du Coronavirus est la préoccupation la mieux partagée, par ces temps qui courent. La vieille ville continue de pleurer ses morts et de compter ses covidiens. Suffisant pour que la prière de vendredi soit mise â profiter pour implorer le bon Dieu dans l’espoir de conjurer le mauvais sort. Comme c’est le cas à la mosquée Djiby Ndiaye de Pikine.