Posted in À LA UNE

La Linguère de Saint_Louis bat Ouakam 2 buts à 1 et conforte sa première place au classement du championnat de D2 en football. Ici, suivre le but de la victoire inscrit dans les ultimes instants du match, dans le temps additionnel.

Posted in À LA UNE

Primer League : Ismaila Sarr sort un match XXL et met fin à l’Invincibilité de Liverpool

 Le bonhomme a réussi là où beaucoup de stars du football ont échoué. A lui tout seul, Ismaila Sarr a térrassé le dernier vainqueur de la champion’s league européenne et actuel leader du championnat anglais. Ses buts aux 53éme et 59éme minutes et sa passe décisive à son capitaine Deeney à la 73éme minute ont eu raison de Sadio Mané et de ses coéquipiers Salah, Firmino, Van Djick et les autres. Watford de Ismaila Sarr a ainsi brisé l’élan des poulains du coach Jurgen Klopp qui sont restés invaincus quarante quatre matchs en championnat. Puisque quand Ismaila Sarr flambe avec Watford, sa ville natale applaudit des deux mains, la copie parfaite rendue par la pépite saintlouisienne a fait l’effet d’une bombe.
La persévérance a fini par payer pour Ismaila Sarr qui commence à prendre ses marques sur le vertes pelouses anglaises. Après avoir fait ses gammes à l’Académie de génération foot, transité par Metz pendant deux ans, brillé de mille feux à rennes qu’il a contribué à qualifier en Europa league, y remportant même la coupe de France, le feu-folet Saint-Louisien a déposé, à l’occasion de cette saison, ses baluchons au pays de l’oncle sam. Une décision accueillie avec bonheur par les férus du ballon rond qui se sont frottés les mais à l’idée de voir le prodige sénégalais franchir en pallier dans sa jeune carrière. Mais ça n’a pas été une sinécure pour Ismaila Sarr, tant l’apprentissage du très haut niveau est difficile. Qui plus est, dans la primer leaugue anglaise que bon nombre d’observateurs avertis considèrent comme le meilleur championnat au monde.
A Saint-Louis, sa ville natale, du quartier Eaux Claires où est domiciliée sa maison familiale, à Guet_Ndar sur la langue de barbarie en passant par les quartiers Santhiaba, Lodo, Sindoné, Balacoss, Corrniche, Khor_ usine, Bango ou Sanar, la montée en puissance de Ismaila Sarr ne laisse personne indifférent.
Après des débuts timides en championnat, l’attaquant des lions de la Teranga, commence à sortir la tête de l’eau. Le jeune international sénégalais multiplie désormais les bonnes performances avec son club Watford. Week-end après week-end l’ancien pensionnaire de génération foot administre la preuve qu’il a fait le bon choix à l’occasion de son transfert de l’équipe française de Rennes à Watford. Les pelouses de la primer league, devenues son terrain de jeu, constituent, ces derniers temps, le théâtre de ses prestations haut de gamme. Bon sang ne saurait mentir, Ismaila Sarr a de qui tenir. Son pater n’est personne d’autre que l’ancien milieu de terrain de la linguère de Saint-Louis et de l’équipe nationale du Sénégal Abdoulaye Sarr Naar Gadd. Quand on vous aura dit que son oncle est feu Abdoulaye Ndiawar Ba alias Giresse, autre pensionnaire de la linguère et du onze national sénégalais, vous aurez compris que Ismaila Sarr a le football dans le sang. Dans la cité de Mame Coumba Bang, ou Ismaila Sarr aime revenir pendant ses vacances ou lors des rassemblements avec l’équipe nationale, l’on relève la politesse et l’ humillité d’un garçon qui n’oublie pas d’où il vient. Nos interlocuteurs font aussi noter que derrière son calme apparent, se cache un individu taquin qui prend en charge l’animation quand il retrouve le bonheur d’être, à nouveau, entouré de ses parents, proches et amis. Gourmand à souhait, Ismaila Sarr aime, selon certaines indiscrétions, comme au bon vieux temps, s’asseoir au tour du bol de Tiébou Djieune avec ses amis et proches à glané le site de référence www.miroironeline.com. Mettant à profit ses déplacements dans la cité tricentenaire, l’attaquant de Watford trouve toujours le temps de faire un tour à la dibiterie de Mamadou, sise à Santhiaba, à la descente du pont Moustapha Malick Gaye, afin d’y avaleur, quelques morceaux de viande grillée. Dans l’ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française, l’on aime à rappeler qu’Ismaila Sarr à le sens du partage. À l’occasion du mois béni de ramadan, par exemple, le bourreau des Reds de Liverpool perpétue la tradition en organisant un Ndogou où les talibés des écoles coraniques sont à l’honneur.

Posted in À LA UNE

Saint_Louis : Le Sermon de l’Imam Abdallah Cissé Attendu, avec Intérêt, à Guet_Ndar

Mosquée Ihsan du Sud de Serigne Madior Cissé : Imam Serigne Abdallah Cissé n’a Pas Dirigé la Prière de ce Vendredi.
S’il y a un sermon attendu, ce vendredi, à Saint_Louis, c’est celui du guide religieux Serigne Abdallah Cissé, Imam de la famille Serigne Madior Cissé du quartier Sud. Son sermon de vendredi dernier, axé sur les derniers affrontements entre les forces de l’ordre et les pêcheurs de Guet_Ndar et leurs effets collatéraux, a été diversement apprécié. Si certains saint_louisiens estiment que l’Imam, en donnant son avis sur un fait de société, est dans son rôle, d’autres, par contre, ont une compréhension autre. A Guet_Ndar, par exemple, l’angle de traitement usité par l’Imam ainsi que la tonalité du verbe ont déclenché l’ire des populations. Sur les réseaux sociaux, par l’entremise des groupes Wattshapp, dans les Grand_places, au bord de la mer entre autres lieux de rassemblement, le sujet a fait débat. S’estimant lésés par l’Imam qui n’a pas été tendre avec eux dans son sermon, les habitants de Guet_Ndar s’en sont donnés à cœur joie et ne se sont pas gênés pour apporter la réplique. Aujourd’hui, un petit tour sur place a permis au site de référence www.miroironeline.com de constater que les populations de pêcheurs de Guet_Ndar, qui se disent touchées dans leur orgueil, ne décolèrent toujours pas. Ce qui fait que ces populations de Guet_Ndar vont, à coup sûr, suivre, avec Intérêt le message de l’Imam Abdallah Cissé, lors de son face à face avec les fidèles ce vendredi. Au surplus, les guet_ndariens vont surtout guetter la prise de parole de l’Imam Cissé, en vue d’en déceler un signe d’apaisement. L’Imam de la Mosquée Al Ihsan de Sindoné, pourrait, à l’occasion de la prière du vendredi, calmer le jeu en reprècisant sa pensée. De même, l’Imam Abdallah Cissé serait, peut-être, tenté d’enfoncer le clou en ajoutant une couche. Oubien, le guide religieux, pourrait s’épargner une polémique inutile en articulant son sermon autour de thèmes d’actualité susceptibles d’inciter les pouvoirs publics à accélérer la cadence des réalisations en vue de soulager la souffrance des populations, confrontées, pour l’essentiel, à la quête, au quotidien, de pitance pour leur progéniture.

Posted in À LA UNE

Traitement du Coronavirus : La Polémique s’Installe…

■ Par Pr Daouda NDIAYE.

Mesdames,
Messieurs,
Chers ami(e)s,

Une vidéo faisant état d’un traitement du COVID-19 (Coronavirus) par la chloroquine, un antipaludique retiré depuis 20 ans pour raison de perte d’efficacité, circule présentement sur les réseaux sociaux.

Une molécule que nous ne recommandons à personne car cela n’est pas prouvé.

On y voit un monsieur qui parle tantôt de traitement, tantôt de prévention. Un raisonnement qui n’a aucune pertinence scientifique et qui n’est pas du tout convaincant.

A ce jour, seuls les chercheurs Chinois peuvent se prononcer avec une crédibilité avérée sur ces questions de molécule qui agirait sur ce virus car eux seuls connaissent le code génétique des souches de Coronavirus en circulation.

Il nous faut donc faire très attention à ce genre de message car, nous sommes des scientifiques et nous contrôlons toutes ces informations. Nous devons rester scientifiques à tous égards si on veut efficacement éteindre cette épidémie.

Nous insistons pour dire que certaines de ces chaînes européennes et leurs “scientifiques” qui s’y prononcent ne sont pas crédibles, parce qu’ils sont très tatillons sur ces questions qu’ils ne semblent pas maitriser. Alors attention aux vendeurs d’illusions.

Nous répétons que, seuls les scientifiques Chinois peuvent se prononcer valablement sur cette question d’efficacité thérapeutique.

Au début de l’épidémie, certaines Nations ont voulu isoler les Chinois et, ceux-là sont restés très dignes en combattant seuls et en procédant à des recherches pouvant circonscrire l’épidémie. Ils l’ont fait avec beaucoup de dignité et efficacité, aujourd’hui la Chine a stabilisé la situation, un genre d’épidémie qui survient tous les 10 à 15 ans et qui peut frapper n’importe quel pays. On a vu Ebola récemment en Afrique.

Aujourd’hui certains Européens veulent s’approprier la paternité de résultats positifs issus du traitement des premiers patients touchés par le virus et guéris en Chine. Notre rôle en tant que scientifique est d’alerter l’opinion.

Aucun essai clinique ne peut se faire avec exactitude présentement pour aboutir à une telle conclusion.

Ces personnes présentées comme “scientifiques” n’ont qu’à trouver les moyens de ne pas faire contaminer l’Afrique.
Ils ont voulu faire du show en rapatriant les Européens de la Chine sans aucune base scientifique valable.

Il nous a fallu beaucoup communiquer, scientifiquement et médicalement pour faire comprendre aux Sénégalais et aux Africains pourquoi le rapatriement n’était pas la solution immédiate. Le temps est le meilleur juge et la Science ne ment pas. On a vu aujourd’hui qui avait raison. Qu’Allah continue de protéger l’Afrique.

Ils devaient normalement, (et c’est basic), savoir qu’ils s’exposaient et, de fait, exposaient le monde en procédant à ces rapatriements. Où étaient ces chercheurs Européens pour dire non à ces rapatriements sans fondement scientifique ?

Il faut reconnaitre que le monde scientifique sérieux avait alerté et s’attendait à cette situation, découlant de ces rapatriements, qui sévit en Europe précisément en Italie.

Nous osons espérer qu’avec la situation actuelle, ils ne vont pas maintenant quitter l’Europe pour venir s’installer en Afrique qui est jusque-là indemne de ce virus.

Aux Africains d’être fermes et vigilant face à cela avec un contrôle strict de nos frontières surtout de nos aéroports.
Toute personne venant de l’Europe devra faire l’objet de screening total et suivi rapproché.

D’ailleurs, nous allons incessamment organiser un point de presse pour informer nos compatriotes Sénégalais sur toutes ces questions scientifiques
et leurs dérivés.

Professeur Daouda Ndiaye.
Directeur du Centre international de Formation et de Recherche sur les Agents Infectieux et la Génomique (CFR-AG)
Chef du Service de Parasitologie-Mycologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar
Chef du Service de Parasitologie-Mycologie de l’Hôpital Aristide Le Dantec.

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Du Bruit pour Rien ?

Selon certains virologues, on a cherché à décrocher les étoiles alors que la solution est à portée de main !

Posted in À LA UNE

Le Dr Ahmed Tidiane Diallo Élevé au Grade de Chevalier de l’Ordre National du Lion

Quelques Images de La Cérémonie de Remise de Décorations, du 24 Février 2020, au Musée des Civilisations Noires.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Remettant, au nom de Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal, les Insignes de Décoration au Grade de Chevalier de l’Ordre National du Lion, au Docteur Ahmed Tidjane Diallo.

Posted in À LA UNE

PetroGaz : Les Pêcheurs à la Ligne Invitent les Autorités à Plancher sur leur Cas Saint Louis

À Saint_Louis, les premiers balbutiements de l’exploitation du gaz et du pétrole ne font pas que des heureux. Les pêcheurs à la ligne de la Langue de barbarie, par exemple, craignent pour leur futur. Ces derniers voient leurs craintes exacerbées par le peu d’intérêt que les pouvoirs publics accordent à leur endroit. Estimant être traités en parents pauvres de la pêche par l’Etat, l’association des pêcheurs à la ligne de Saint_Louis continuent de réclamer leur part des licences de pêche mauritaniennes. Cent nouvelles licences ont été négociées et obtenues par la délégation gou vernementale, en faveur des pêcheurs de Sennes Tournantes qui sont, les seuls bénéficiaires des quatre cents traditionnelles licences, annuellement octroyées, par la République Islamique de Mauritanie à l’Etat du Sénégal. Déjà après le dernier séjour du président Macky Sall en Mauritanie dirigé par le président El Ghazouani, des voix se sont élevées pour crier à l’injustice. Ces pêcheurs artisanaux ne comprennent pas pourquoi les autorités font la part belle aux propriètaires Sennes Tournantes en les laissant en rade. Surtout, ils dénoncent le fait qu’on renforce une catégorie de pêcheurs en ne laissant que le menu frétin aux autres. En attendant de trouver une solution à leur problème, les pêcheurs à la ligne de Saint_Louis exhortent les décideurs à tout mettre en œuvre pour qu’ils puissent disposer d’affrêtements leur permettant de pratiquer en toute sécurité, leur art dans les eaux mourabitounes. De même, les plénipotentiaires de l’Association des Pêcheurs à la Ligne de Saint_Louis font noter que les futures plateformes gazières vont, fatalement, empièter sur leur plate-bande. Leurs domaines traditionnels de pêche, notamment en à hauteur de la zone trés poissonneuse de Diatara vont être récupérés par les pétrodollars et autres industries pétrolières et gazières. Forts de ce constat des plus dommageables pour leur principale activité génératrice de revenus, les professionnels de la pêche à la ligne invite les autorités compétentes à se pencher sur leur sort. A les en croire, leur situation est u’ cas qui mérite une attention toute particulière assortie. La crainte de nos interlocuteurs qui craignent de se retrouver en chômage forcé, avec l’exploitation du gaz et du pétrole, c’est que leurs doléances, pourtant pressantes, soient reléguées au second plan. Et pour ces acteurs de la pêche à Saint_Louis, vu importance de leur place dans le landerneau de la pêcherie nationale ainsi que le nombre de praticants sans cesse croissant qui caractérisent leur secteur de travail, les autorités seraient inspirées de plancher sur leurs préoccupations avec tout le sérieux qui sied.

 

Posted in À LA UNE

Guet Ndar : Selon Mayoro Faye, Gorgui Réclame la Libération de Yamm et Macoumba Dièye

Venu au nom du président Abdoulaye Wade et du responsable moral de la Génération du Concret Karim Wade, Mayoro Faye s’est rendu au chevet des familles des deux prisonniers Yamm et Macoumba Dièye. L’actuel coordonnateur départemental du Pds à Saint_Louis qui a été à Hydrobase avant de se rendre à Gokhou Mbaxx en transitant par Guet_Ndar, a lancé un appel à la sérénité. Partout où il est passé, flanqué de ses lieutenants à Saint_Louis, le successeur d’ Ameth Fall Baraya à la tête du Pds dans le département de Saint_Louis a échangé avec les populations et délivré les encouragements du président Abdoulaye Wade. Face à la presse, Mayoro Fall a rappelé que le pape du Sopi est sensible à la situation actuelle des populations de la Langue de barbarie. Poursuivant, le nouveau patron des libéraux dans le département de Saint_Louis a précisé que le président Wade souhaite, par dessus tout, la libération de Yamm et Macoumba Dièye. Aujourd’hui, Me Wade souhaite que leur libération soit très rapidement organisée par les tenants du pouvoir en vue de leur permettre de continuer à jouer leur partition dans le développement socio_économique du pays. En vérité, à en croire M. Faye, l’ancien président de la République du Sénégal ne veut pas que l’incident malheureux qui a été mal géré jusqu à amener une situation incontrôlable, laisse des séquelles au niveau des populations de Guet_Ndar et de la Langue de barbarie. Le prédècesseurs du président Macky Sall à la tête du pays ne souhaite pas que des personnes qui sont très déterminantes dans le fonctionnement de l’activité pêche soient gardées aux arrêts et que leurs activités et toute la chaîne que ces responsables de pêcheurs conduisaient soit à l’arrêt a glané le site de référence www.miroironeline.com.

Posted in À LA UNE

L’Etat du Sénégal Livre 625 Parcelles aux Enseignants de Saint Louis

Dans le cadre des accords signés entre le gouvernement sénégalais et les syndicats d’enseignements, quelques 625 parcelles ont été données aux enseignants de Saint_Louis au niveau de la Zac ou Zone Aménagement Concertée sise à Maka_Toubé. C’est un signe de décrispation dans un contexte où l’Etat du Sénégal et les enseignants qui ont fini de déterrer la hache de guerre, recommencent à se regarder en chiens de faïence. Cet acte posé va, à coup sûr, contribuer à détendre les relations tendues entre les pouvoirs publics et les syndicats d’enseignants croit savoir le site de référence www.miroironeline.com.

Posted in À LA UNE

Inside Forme les Femmes de Gandiol pour la Valorisation de l’Arche ou Paagne

L’ arche ou Paagne, son appellation dans la langue vernaculaire wolof, peut, désormais, être valorisé et utilisé comme source de revenus à Gandiol et dans les localités voisines. L’ association Index des Sénégalais d’Initiative au Développement ( Inside), financée par l’ambassade de la France au Sénégal, a initié le projet de renforcement de capacités des femmes transformatrices de Ndiébène_Gandiol. L’ Arche ou Paagne, jadis uniquement exploité en mode séché, est maintenant utilisé sous forme de semi_conserves, périssable au bout de six mois. Ainsi, l’ Arche ou Paagne, découvert dans le Gandiolais avec l’ouverture du canal de délestage en Octobre 2003, devient un nouveau moyen de lutte contre la pauvreté tout en devenant une nouvelle opportunité d’emplois dans la commune de Ndiébène_Gandiol. Seulement, cette nouvelle trouvaille qui devrait bouleverser le quotidien des populations autochtones, pourrait faire long feu si l’on y prend garde. En effet, malgré la bonne volonté des initiateurs du projet et la volonté des femmes à valoriser l’ Arche ou Paagne, la tutelle ne suit pas. Les financements attendus ne sont pas ” encore ” arrivés, un site et une unité de production seraient les bienvenus dans la zone tout comme un appui conséquent pour la labèlisation et la commercialisation et l’exportation ne serait pas de trop croit savoir le site de référence www.miroironeline.com.