Faut_il Revaloriser le Plastique au Sénégal ? : Lettre au Président Macky Sall

  • Par Maham Wele Ba
    Président de l’association kissal jofnde baby
    Président de l’association des amis du Sénégal en Italie.
    Président d’honneur de l’association droits des commerçants de la région de st- louis .
    Membre du comité directeur du CAES

_ ” A Monsieur le Président de la République, son Excellence, Macky Sall

  Objet : Pour une meilleure politique de la gestion du plastique


 Je viens ,très respectueusement auprès de votre autorité, attirer votre attention sur la nécessité de revaloriser le plastique , Monsieur le Président, pour une meilleure politique d emplois et d employabilité des jeunes.

Il est vrai que les impacts environnementaux du plastique sont importants à moyen ou long terme, en particulier quand les plastiques se dégradent en petites particules et participent au transport des polluants organiques et organométalliques ou autres ( pesticides, hydrocarbures…) qui peuvent être absorbés par les animaux filtreurs et les poissons et ainsi s insérer dans la chaîne alimentaire, cependant, une bonne politique de gestion de ce secteur de plastique pourrait être source de création d emplois pour notre jeunesse désoeuvrée et quasiment sans qualification professionnelle, en dépit des efforts consentis par votre Excellence, depuis votre avènement à la magistrature suprême.
En guise de rappel, les thermoplastiques sont des plastiques recyclables. Ils sont des composés dont la structure et la viscosité peuvent être modifiées par chauffage et refroidissements successifs, de façon réversible. Cette vaste famille de matières plastiques intégrant le cycle de recyclage est privilégiée par les industriels. D autres plastiques sont recyclés et utilisés pour fabriquer des sacs, des films, des seaux, des cuvettes..D ailleurs, après avoir intégré le cycle de recyclage des emballages plastiques, certains de ces produits permettront notamment de recréer des enveloppes pour liquides techniques. D autres entrent dans le cadre de la fabrication de tissus enduits pour l habillement et la maroquinerie, des gaines d isolation, des rubans adhésifs ou des bâches…et certains de ces produits seront encore des futurs déchets plastiques recyclables.
Monsieur le Président, l histoire des matières plastiques remonte à l Égypte antique. Au 15e siècle avant JC, les Egyptiens employaient des colles à base de gélatine, caséine ou albumine. Ils utilisaient de la gélatine d os pour le collage du bois. Un document daté de 1470 avant JC décrit la fabrication de la colle d os dans la construction du mobilier. Plus tard, à la fin du 15e siècle, Christophe Colomb apporta les plants de caoutchouc…en 1736, les naturalistes français, Charles Marie de la Condamine et François Fresneau de la Gatandiere découvrent le caoutchouc naturel dans le bassin amazonien un peu par hasard. Tout récemment ,en 2000 ,les chercheurs, Alan Heeger, Alan Macdiarmid et Hideki Sherakawa sont récompensés par le prix Nobel de chimie pour le développement des plastiques ( polymères conducteurs intrinsèques). D ailleurs de nombreux types de ces plastiques sont utilisés dans le secteur de l aéronautique…De nouveaux plastiques toujours plus respectueux de l’environnement ( recyclage et biodégradabilité améliorés), moins dépendant du pétrole ( réduction de coût), thermostables plus transparents, incassables, inflammables ou originaux sont en voie de développement.
Aujourd’hui, force est de reconnaître, Monsieur le Président, que les propriétés des matériaux plastiques ne cessent de s améliorer. On constate l emploi grandissant de pièces en matières plastiques à la place de pièces métalliques, souvent plus onéreuses, plus sensibles à la corrosion ou plus lourdes. En outre, la densité des matières plastiques non expansées est nettement plus faible que celle des métaux, la température de transformation plus basse, l élasticité plus élevée et la thermostabilite nettement inférieure à celle des métaux… rares sont les plastiques résistant à plus de 250 degrés celsius pendant de longues périodes dans l air.
Monsieur le Président, les matières plastiques font désormais partie de notre quotidien. Elles couvrent une gamme étendue de matériaux synthétiques ou artificiels. On peut observer, aujourd’hui, sur un même matériau des propriétés qui n avaient jamais auparavant été réunies, par exemple, la transparence et la résistance aux chocs. Il existe un grand nombre de matières plastiques ; certains connaissent un grand succès commercial, notamment en Europe. Loin de nous de faire la parade, les plastiques se présentent sous de nombreuses formes : pièces moulées par injection, tubes, films, fibres, tissus, mastics, revêtements,etc. Ils sont présents dans de nombreux secteurs, même dans les plus avancés de la technologie. Plus que tout matériau, les matières plastiques offrent un large choix de techniques de transformation. Parmi celles ci : l enduction de supports divers ( métaux, tissus…); extrusion de cordons, plaques, profilés ,tubes, câbles, moulage par soufflage pour créer de corps creux ( bouteilles, flacons, jouets, etc). En somme, le plastique permet le moulage et le soufflage de formes complexes, en séries industrielles ( plasturgie). Les bouteilles en plastique sont ainsi réalisées à l aide de techniques très proches de celles utilisées pour les bouteilles en verre. Dans ce même registre, le plastique permet aussi,par granulation, un broyage de pièces pour recyclage…on parlerait même d un pré- traitement superficiel car le plastique peut oxyder par effluve électrique azonisante ( procédé Corona) avant impression.
Nous ne nions pas qu une mauvaise gestion des plastiques peut être lourde de conséquences pour l humanité, cependant, les plastiques posent des problèmes environnementaux lorsqu’ils ne font pas l objet d un tri et d un recyclage soignés, notamment lorsqu’ils contiennent du chlore et des métaux lourds toxiques tels que le plomb ou le cadmium. Faut il, Monsieur le Président, rappeller, si besoin en est que l interdiction des sacs plastiques et des produits à usage unique, en particulier en Europe, ne concerneraient que 3 à 4 / 💯 de la demande mondiale de plastique.
En janvier 2019, une vingtaine de multinationales ( producteurs de matières plastiques, consommateurs d emballages et acteurs de la gestion des déchets) ont lancé l ” Alliance to End plastic waste” ( Alliance pour l élimination des déchets plastiques) qui permet de dépenser au moins un milliard de dollars sur cinq ans pour financer des projets de collecte, de recyclage ou de nettoyage dans les pays émergents.
Monsieur le Président, à toutes fins utiles, je vous fais part de notre préoccupation, par rapport à ce secteur générateur de revenus, créateur de richesses et source d emplois pour la jeunesse de notre pays, s il est bien organisé et géré par des professionnels en la matière. Car en dépit des efforts consentis par votre Excellence, pour l emploi des jeunes, ces derniers continuent encore de braver les océans à leurs risques et périls.
Espérant que ma présente trouvera une oreille attentive auprès de votre autorité, je vous prie Monsieur le Président, de bien croire à l assurance de mon profond respect “.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.