Saint_Louis : Le Colonel Abdourahim Kébé Arrêté puis Libéré, 31 manifestants sous les verrous

Le colonel Abdourahim a été alpagué, ce jeudi matin, dans la vieille ville de Saint_Louis, alors qu’il s’activait autour de l’organisation d’un rassemblement ” pour trouver une solution de sortie de crise ” après les affrontements de mardi dernier. La veille, le responsable du parti Rewmi s’est évertué à préparer le terrain pour recoller les morceaux. Et, c’est dans la phase finale de son ” initiative d’utilité publique ” que l’officier à la retraite a été interpellé. Sur les réelles motivations de cette arrestation du colonel Kébé, nous en savons un peu plus. Il a été auditionné, de dix heures à dix sept heures, à sa libération, ” parce qu’il voulait organiser une manifestation sans avoir, au préalable, obtenu une autorisation ” nous a_t_on soufflé. En attendant, les trente et un manifestants mis aux arrêts depuis le jour des échauffourées entre les forces de l’ordre et les pêcheurs de Guet_Ndar, après avoir été entendus par le procureur prés le tribunal régional de Saint_Louis, ont, finalement été mis sous mandat de dépôt. A l’annonce de la sentence, peu après le crépuscule, aucun incident n’a été constaté. Et pour cause. Des mesures draconiennes de sécurité ont été appliquées aux quatre coins de l’île et, en début de soirée, aux endroits stratégiques de Guet_Ndar et de la langue de barbarie. Aujourd’hui, l’île de la vieille cité, dans la partie comprise entre les quartiers Lodo et Sindoné, s’esr bunkérisée. Avec un groupe d’hommes de tenue, armés jusqu’aux dents, à chaque coin de rue. C’est que, juste tard dans la soirée, la situation est restée tendue dans la ville de Mame Coumba Bang où a régné un calme apparent a constaté le site de référence www.miroironeline.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.