Présidentielle 2019 – Saint-Louis se bunkérise – L’image est forte.

Des policiers à chaque coin de rue, tout un escadron au niveau des grandes artères de la capitale du Nord et devant les ponts Faidherbe et Moustapha Malick Gaye. C’est Saint-Louis qui change de visage en cette période de campagne électorale. Dans cette partie du pays, l’on a tôt fait de comparer cette situation à celle dans laquelle la ville de Mame Coumba Bang a baigné, en 2014, aux lendemains des élections locales sui avaient consacré la victoire ” controversée ” de Mansour Faye aux États-Unis dépens de Ameth Fall Baraya. À l’époque, au moment où ces deux candidats à la mairie de Saint-Louis bandaient, chacun les muscles pour réclamer victoire, les forces de l’ordre, encagoulées et munies de toute leur armada de guerre, étaient partout présentes dans la cité tricentenaire, ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française. Cette présence visible et remarquée avait dissuader plus d’un fauteur de troubles tout en tuant, dans l’œuf, toutes les vélléités et autres ondes négatives pouvant contribuer à troubler la quiètude des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.