Présidentielle 2019 – Le colonel Abdourahim KEBE de Rewmi à Saint-Louis arrêté

Un des responsables de la section Rewmi de Saint-Louis est aux arrêts. Selon nos sources, c’est en début d’après midi, ce dimanche, que le colonel à la retraite a été alpagué par des pandores venus de Dakar. Ces élèments de la brigade de recherches de la gendarmerie de Colobane à Dakar l’ont cueilli avant de l’acheminer à la brigade territoriale de la gendarmerie de Saint-Louis. Toujours selon certaines indiscrètions qui ont filtré, le colonel KEBE sera transféré à Dakar, après cette escale dans la capitale du Nord. Il serait reproché au camarade d’Idrissa SECK, classé deuxième lors de la dernière présidentielle sénégalaise une parution au niveau de sa page Facebook, une parution effacée depuis lors. L’on nous renseigne, en outre, que le colonel KEBE serait rattrapé par son passé. Que les hommes en bleu auraient trouvé le pot aux roses en interrogeant les archives. Cependant, miroironeline.com donne sa langue au chat. En tout état de cause, ce qui reste constant, c’est que le colonel Abdourahim KEBE, de retour au bercail pour se la couler douce après la survenue de sa retraite, s’est ” mouillé ” dans la chose politique en travaillant, activement, pour le départ du président Macky SALL du pouvoir en vue de le remplacer par son candidat Idrissa SECK.

Chargé de la défense du parti Rewmi, le colonel KEBE a occupé les fonctions d’attaché de défense à l’ambassade du Sénégal à Washington. Le colonel KEBE était aussi le chef de la Direction de l’information et des Relations Publiques de l’armée ou Dirpa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.