Langue de Barbarie : Un Projet de Protection Côtière Arrive

Finis les gabions, place aux enrochements par bloc d’une à deux tonnes, des études techniques poussées et une attention particulière accordée au moindre détail. Les promoteurs de ce projet, lancé depuis Mars 2020, ne veulent surtout pas connaître le flop d’un de ses devanciers à Gokhou Mbaaxx. La digue de protection qui y était construite est, depuis lors, tombée à l’eau. Autrement dit, ainsi qu’ils l’ont fait noter, les promoteurs du projet ont capitalisé par rapport au premier projet. Étalé sur un délai de 18 mois, le nouveau projet de protection côtière va mesurer 2150 mètres, du quai de pêche de Ndar_Toute au quai de pêche de Guet_Ndar . Le projet s’est, ainsi, entouré de toutes les garanties pour mériter la confiance de l’Etat du Sénégal, des partenaires financiers tout en répondant aux attentes des populations de la Langue de Barbarie qui continuent de subir les effets collatéraux de l’érosion côtière, a glané le site de référence www.miroironeline.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.