Posted in À LA UNE

Coronavirus : La Dame Fatou Bâ du Hcct Participe à la Croisade à Saint Louis

Pensionnaire du Hcct dirigé par sa camarade de parti, la socialiste Aminata Mbengue Ndiaye, madame Fatou Bâ fait partie des leaders incontestés de la Langue de barbarie. De son quartier Gokhou Mbaxx au District sanitaire Ousmane NGom, en passant par Guet_Ndar, Santhiaba, Hydrobase, madame Fatou Bâ a tout mis en œuvre pour contribuer, à sa manière, à la lutte contre le Covid_19 à Saint-Louis. Parcourant, ainsi, les grandes artères de la ville de la déesse Mame Coumba Bang, Adja Fatou Bâ a distribué, dans son sillage, du gel alcoolisé ainsi que des produits détergents et javélisants dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Le Mouvement National des Femmes de la CSA/Senegal en phase avec les mesures prises par le chef de l’Etat

 En cette période de pandémie du Covid_19, le Mouvement National des Femmes de la Confédération des Syndicats Autonomes du Sénégal, à travers sa présidente Mme Abibatou Sylla Sow, s’est engagé pour la lutte contre la propagation. Ainsi, ces femmes très engagées, au delà de la sensibilisation qu’elles font à l’endroit de la population, se sacrifient, nuit et jour, pour participer à cette lutte. Elles saluent les mesures prises par le chef de l’Etat et appellent leurs soeurs à jouer leur rôle qui est essentiel.

C’est dire que le Mouvement National des Femmes de la CSA/Sénégal est en phase avec le président de la République en cette période de lutte contre le coronavirus. Étant conscient de l’importance du rôle de la femme dans cette période, ce Mouvement qui gère plus de 45 groupements et GIE de femmes actives dans tous les secteurs de la vie, entend s’ériger en boucliers contre le Covid_19.
« Nous, femmes de la CSA/Sénégal, avons fait un premier pas qui est de sensibiliser. D’abord prendre conscience depuis le 2 Mars que la maladie est entrée dans le pays par le biais d’un cas importé. Aussitôt nous avons pris des mesures en convoquant une réunion d’urgence du bureau pour se concerter sur ce qu’il faut faire. Avant tout, nous avons décidé de reporter l’organisation de la journée internationale de femme prévue, cette année, à Saint-Louis. Cela montre notre engagement à respecter les recommandations du président de la République après sa décision prise au sortir du conseil des ministres “.” Ensuite, nous avons formé des brigades de sensibilisation selon les zones dans lesquelles nous intervenons étant donné que notre mouvement se retrouve dans les 14 régions. Nous avons sensibilisé nos points focaux régionaux pour que chacune des présidentes puisse organiser une rencontre à son niveau et mettre en place des stratégies de sensibilisation et d’information pour faire face au Covid_19 », a laissé entendre Mme Abibatou Sylla Sow. La présidente dudit mouvement salue, au demeurant, les mesures prises par le chef de l’Etat. ” Nous sommes très en phase avec les mesures prises par le président de la République. Nous nous sommes référés, d’abord, à notre secrétaire général, le camarade Elimane Diouf qui, de tout cœur, nous a accompagnées en nous incitant à être au premier rang pour sensibiliser et faire respecter les règles qui sont données par les agents de la santé “. ” Maintenant nous sommes d’accord avec le couvre-feu. C’est important si nous voulons combattre cette pandémie “.
Cependant, Mme Abibatou Sylla Sow soutient ne pas s’arrêter en si bon chemin. Étant présentes dans plusieurs secteurs, ces femmes adoptent plusieurs stratégies. Au marché central aux poissons plus précisément au niveau du Marché Diola où se trouve la vice présidente dudit mouvement, des mesures importantes d’hygiène sont mises en place dont le respect du lavage des mains et l’utilisation du gel antiseptique, sans oublier le respecte de la distance des deux mètres pour les commerçantes.

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Mansour Faye Distribue du Riz et du Sucre aux Daras de Saint Louis

Dans la capitale du Nord, les effets collatéraux consécutifs à l’Etat d’urgence assorti de couvre_feu ne vont pas manquer d’impacter, négativement, certains segments de la société. Et les daras, si l’on y prend garde, vont payer un lourd tribut. Ainsi, dans ce contexte, aider les daras en produits alimentaires comme le riz ou le sucre, c’est assurer la pitance à une couche vulnérable de la société qu’incarnent les talibés. Cela, le ministre_maire de Saint-Louis l’a bien compris. Dont acte !

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Les Pécheurs de Guet Ndar Réclament l’Allégement du Couvre feu

Au quartier des pêcheurs de Guet_Ndar, à Saint-Louis, le couvre_feu instauré pour tenter de circonscrire le Covid_19 est la préoccupation la mieux partagée par les professionnels de la pêche. Non pas parce que la mesure n’est pas acceptée de tous, mais que sa mise en œuvre peut être à l’origine d’éventuels heurts entre jeunes pêcheurs de Guet_Ndar, revenant de la pêche au delà de 20h et les forces de l’ordre, préoccupées à faire respecter, vaille que vaille, la directive du chef de l’Etat de rentrer chez soi à cette heure. Mettant à profit la remise de produits détergents et désinfectants aux imams des différentes mosquées de cette partie de la Langue de barbarie, les représentants de l’association des petites pirogues de Saint-Louis, qui réitèrent leur volonté d’être à la pointe du combat contre le Coronavirus, ont émis cette doléance.

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Les Commerçants du Marché Ndar – Toute Favorables à Babacar Seck Participent à la Lutte

Des produits détergents et javélisants et du savon d’une valeur de 600 mille Fcfa, c’est l’appui des commerçants du marché Ndar_Toute, favorables au président Babacar Seck, aux autorités locales de la vieille ville. Le lot remis au maire de Saint-Louis Amadou Mansour Faye, va aider dans la lutte contre le COVID_19 dans la cité de Mame Coumba Bang.

 

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Inquiètudes, au Sénégal, autour de la Distribution des Fonds Alloués aux Indigents – L’ Armée, la Solution ?

Pour une bonne gestion du Fonds Force Covid-19, El Hadji Talla Niang, opérateur économique saint_louisien (Commerce-Transport) tient à lancer un appel solennel et à formuler ses recommandations à l’endroit des autorités sénégalaises, plus particulièrement au Président Macky Sall.
A l’entame de ce modeste élan de solidarité, il formule des prières à DIEU, LE PROTECTEUR, L’OMNIPOTENT pour qu’il préserve le Sénégal, l’Afrique et le monde, et qu’Il nous éloignr, à jamais, de ce fléau.
Le Président Macky Sall, face à ce problème d’une ampleur mondiale et d’une gravité extrême, a su mener, avec sérénité et calme, des réponses échelonnées face à l’inquiétude des populations.
En témoigne cet élan de solidarité qui a réuni tous les sénégalais autour de ses décisions qui ” m’offre l’opportunité de remercier et de saluer cette conscience des opposants qui ont démontré leur maturité,
la sagesse, les gestes de solidarité, mais surtout les prières de nos guides religieux sont à magnifier et à saluer ” .
Ce réalisme du président Macky s’est surtout traduit par sa décision de créer le Fonds Force Covid_19, doté de 1000 milliards de FCFA qui pourrait soulager la vie, déjà bourrée de problèmes, des Sénégalais dont plus 80% vivent au jour le jour, pour ne pas dire dans la précarité.
Le souci El Hadji Talla Niang, au-delà des acteurs économiques gravement impactés comme lui, penche surtout vers les populations démunies, souvent oubliées dans les importantes décisions.
C’est pourquoi le vieux homme recommande au Président Macky Sall de confier ce fonds à des hommes responsables comme les haut-gradés de l’armée sénégalaise. Ces derniers sont connus pour leur connaissance et maitrise de l’étendue du territoire national, les zones vulnérables. Mais, surtout leur rigueur, leur droiture.
A défaut d’être à la tête de cette gestion, que ces serviteurs de la nation soient responsabilisés dans les décisions finales à prendre pour les populations ciblées.
Confié à des mains politiciennes ou partisanes, ce fonds, demain, sera mal orienté et créera des frustrations, entachant même la sage décision du président Macky Sall.
Comme à l’entame de son appel, M. Niang formule des prières pour que le bon DIEU nous éloigne à jamais de ce fléau, afin que la Paix et la Stabilité règnent partout au Sénégal et à travers le monde a conclu notre interlocuteur, par le truchement d’une missive administrative. 

Posted in À LA UNE

Coronavirus : 11 Nouveaux Cas au Sénégal

Posted in À LA UNE

Coronavirus : Un Serigne_dara Brave l’Interdiction de Prier à la Mosquée à Saint-Louis

La scène se passe au quartier Pikine_Tableau Walo. Arrivés sur les lieux, les policiers ont attendu la fin de la prière pour tenter d’alpaguer le guide religieux. Ça n’a, toutefois, pas été une sinécure pour les limiers, d’ autant que les talibés du Serigne_dara ou maître coranique ont montré quelques vélléités de résistance. Face au refus d’obtempérer de leurs interlocuteurs, les forces de l’ordre ont fait usage de la manière forte pour le déloger. Pour l’heure, le Serigne_dara est retenu et entendu à la police à glané le site de référence www.miroironeline.com.

 

Posted in À LA UNE

Coronavirus : 14 Nouveaux Cas au Sénégal

Posted in À LA UNE

Coronavirus : En grâciant 2036 détenus, le président Macky Sall désamorce une bombe 

C’est un secret de Polichinelle, les prisons sénégalaises sont bondées de monde. Et en cela, elles constituent un danger latent avec la parution du Coronavirus Au deuxième jour des consultations citoyennes qu’il a Initiées pour arriver à un large consensus en vue de barrer la route au Covid_19, le président de la République du Sénégal vient de grâcier 2036 personnes en détention. Macky Sall pérpétue, ainsi, la tradition. Ce faisant, le chef de l’ Etat anticipe sur le traditionnel calendrier républicain qui voudrait que l’annonce soit faite juste avant la fête de l’indépendance, le 4 Avril. Cette année, plus que les autres, sans doute, cette grâce présidentielle arrive à point nommé. Et le timing bien choisi n’est pas fortuit. Dans la mesure où le trop_plein de détenus dans les prisons sénégalaises était lourd de dangers avec la propagation, à la vitesse de l’éclair, du Covid_19. Ainsi, cette décision présidentielle permet de décongestionner les maisons d’arrêt et de correction du pays. Et dans ce contexte où les rassemblements et autre promiscuité sont à bannir de notre quotidien, les autorités en charge de la lutte contre le Coronavirus peuvent pousser un œuf de soulagement.