Riziculture : L’Isra et Africarice Expérimentent, au Sénégal, de Nouvelles Semences Hybrides

Des semences et autres intrants de qualité, les cultivateurs sénégalais en redemandent. Conscients du fait que pour avoir de bonnes récoltes et de meilleures performances à l’hectare, les acteurs de l’agriculture sénégalaise supportent l’action des chercheurs tout en priant, de tous leurs vœux, que ces derniers soient des chercheurs qui trouvent au lieu de chercheurs qui cherchent. Depuis des années des structures spécialisées s’évertuent à extirper la bonne graine de l’ivraie. C’est dans ce cadre qu’il convient de contextualiser la visite d’échanges et de partage, de deux jours, d’acteurs et autres professionnels du secteur, en vue de jauger la plus-value des nouvelles graines hybrides, en gestation par çi, en phase de maturation par là, dans le périmètres d’expérimentation du Walo et du Fouta. A l’initiative de l’Unis, des riziculteurs venus des quatre coins du pays se sont donnés rendez_vous dans le Nord du pays et ont sillonné le Delta et la Vallée du fleuve_Sénégal. L’objectif commun à ce beau monde est de se familiariser avec les nouvelles variétés de riz hybride, expérimentées par l’Isra et Africarice. Ce, en vue de doter le monde agricole sénégalais de technologies culturales haut de gamme a glané le site de référence www.miroironeline.com. Au finish, affichant une mine radieuse, les participants, chercheurs et officiels ont loué et vanté les bons points de cette nouvelle trouvaille, robuste, qui s’adapte aux intempéries, supporte mieux la sel et garantit des performances record.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.