Mauvaise Gestion des Vivres et du Foncier : Diama se Rebelle et Réclame une délégation Spéciale

Mouvement VIP Vision Patriotique / Veille aux Intérêts Populaires

” Nous nous sommes réunis, aujourd’hui, pour diagnostiquer la gestion de la commune en cette période de pandémie de Covid_ 19.
Au sortir de cette rencontre nous avons constaté, s’agissant des aides alimentaires, que sur un effectif total de 2244 ménages initialement prévus, seuls 1994 kits ont été livrés dans le stock physique. Soit un déficit de 250 ménages. Hormis les pêcheurs, les handicapés et les transporteurs qui ont été complètement zappés, un nombre de 106 ménages vulnérables ont été rayés des listes et n’ont pas reçu leurs kits. Ce qui est déplorable car nous nous attendions à une augmentation du nombre de ménages compte tenu de l’augmentation des quotas nationaux de 100000 ménages…”
Nous lançons un appel au ministre du développement communautaire pour que ces ménages vulnérables soit rétablis dans leur droit…”
” L’autre aspect que nous voudrions dénoncer, c’est la gestion nébuleuse et partisane du patrimoine foncier de la commune de Diama. La commune est très vaste et a une vocation agricole. Les jeunes diplômés sont là avec des projets ambitieux mais l’accès à la terre leur est difficile. Ces terres sont accaparées par des sociétés multinationales et des étrangers qui les exploitent au détriment de la population locale. Ces sociétés ne respectent pas leur Responsabilité Sociétale d’Entreprise, particulièrement en cette période de pandémie. La commune aussi n’a pas du tout appuyé la population de manière significative malgré l’ordonnance du président de la République et les directives du ministre des collectivités territoriales.
Nous lançons un appel au président de la République pour lui faire savoir qu’ ici dans la commune de Diama, nous avons un maire inconscient, incompétent et irresponsable. Forts de ce constat, nous souhaitons qu’il soit révoqué et qu’une délégation spéciale soit installée à la tête de commune. Ce, pour le bien de la communauté de Diama….”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.