Mairie de Gandon : Alpha Mamadou Diop et l’ Apr Veulent Déloger Khoudia Mbaye

” Chers camarades
Ce samedi 24 octobre 2021 représente une journée de renforcement de la démocratie au niveau de Gandon, un jour d’espoir pour le renouvellement de la classe politique. Il a fallu de rudes épreuves pour en arriver à ce niveau. Aujourd’hui, nous sommes en train de célébrer l’investiture, non pas d’un candidat, mais d’une cause, le projet de société pour la commune de Gandon. La commune, la volonté de la commune, a été entendue par le parti, et la volonté de la commune a été prise en compte.

Nous venons d’apprendre une fois de plus que la démocratie est précieuse. Et à cette heure, mes amis, mon engagement et ma disponibilité au service de notre localité vient d’être récompensée.

Je remercie mes amis, les militants et sympathisants. Je les remercie du fond du cœur. Et je connais l’ampleur du travail, à accomplir. Mais rassurez-vous, car je ne suis pas en terrain inconnu pour avoir eu la chance et le privilège de vous servir. Et je prie le bon Dieu de me donner encore l’opportunité de continuer de vous servir.

Ma présence ce jour devant vous est assimilable à un serment sacré que j’effectue pour vous prouver mon engagement à œuvrer pour le développement de Gandon. Lors du lancement de l’Acte III de la décentralisation, le Président Macky SALL avait dit qu’il s’agit « d’organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable ». Mais vous devez savoir que le développement de Gandon ne dépend pas de l’un d’entre nous, ou de certains d’entre nous, il dépend de nous tous, nous qui recherchons à actionner le levier du développement économique à partir de la décentralisation.

Nous allons accomplir cette mission avec rapidité et urgence, car le développement endogène n’attend personne. Nous avons beaucoup à faire. Beaucoup à réparer, beaucoup à restaurer, beaucoup à construire et beaucoup à gagner. Pour atteindre notre objectif nous allons nous appuyer sur l’exploitation et la valorisation de ressources spécifiques disponibles à Gandon et en faisant focus sur la territorialisation de l’activité économique.

Pour atteindre cet objectif, il faut bien plus que des paroles. Il faut la chose la plus insaisissable de toutes dans une démocratie : l’unité « Si mon nom entre un jour dans l’histoire de ce pays, ce sera pour ce premier acte posé ici à Gandon, auquel mon âme est pleinement attachée. » Ce combat pour le développement de notre localité, et la victoire n’est jamais gagné à l’avance. Mais nous sommes suffisamment nombreux à nous mobiliser pour aller tous de l’avant, et nous allons le faire maintenant.

Je ne suis pas un nihiliste, certes de bonnes choses ont été réalisés, mais il reste beaucoup de choses à faire, ainsi, je vous présenterais amplement mon programme pour la commune. Aujourd’hui, maintenant, en ce lieu, prenons un nouveau départ, tous ensemble. Recommençons à nous écouter les uns les autres. À nous entendre les uns les autres. À nous voir les uns les autres. À nous respecter les uns les autres.

À tous ceux qui soutiennent notre candidature, je suis plein d’humilité face à la confiance que vous avez placée en moi. À tous ceux qui ne nous ont pas soutenus, permettez-moi de vous dire ceci. Écoutez-moi pendant qu’on avance ensemble. Évaluez-moi et évaluez ce que j’ai dans le cœur.

Je m’engage à me donner à fond au service de la commune, en pensant non pas au pouvoir, mais aux possibilités, non pas aux vexations personnelles, mais au bien public. Et ensemble, nous allons contribuer au développement de Gandon. D’unité, et non de division. De lumière, et non d’obscurité. Une histoire de décence et de dignité, d’amour et de rétablissement, de grandeur et de bonté.

Avec résolution et détermination, nous prenons la responsabilité de ces missions du moment, soutenus par la foi, animés par la conviction et dévoués les uns aux autres ainsi qu’au pays que nous aimons de tout notre cœur : le Sénégal “.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.