Korité 2020 L’Imam Rathib de Guet Ndar Liste les Difficultés de la Localité

L’Imam rathib de Guet_Ndar plaide la cause de la localité. Cette partie de la Langue de barbarie, explique Imam Ousseynou Sène, a besoin d’être sécurisée et ses actuels occupants mis dans de bonnes conditions d’épanouissement. L’ avancée de la mer ou érosion côtière y est toujours une source d’ennuis et de nombreuses populations ont vu leurs concessions ” avaler ” par le grand bleu. Si, à cause de cette situation, certains guetndariens ont dû se résoudre à migrer, la mort dans l’âme, à Khar Yallah, Guinaw Rail, Bango et au niveau d’autres quartiers de la capitale du Nord, d’autres ont préfèré squatter chez les parents, dans la promiscuité, pour rester à proximité de la mer, ce lieu de travail dont on ne veut point s’éloigner. Le nouvel imam rathib de Guet_Ndar, récemment porté au pinacle après le rappel à Dieu de son prédécesseur Imam Seck, n’a pas manqué, à l’occasion de la fête de Tabaski, devant l’assistance comme lors de l’entretien qu’il a accordé au site de référence www.miroironeline.com, d’interpeller le président Macky et son gouvernement sur l’urgence et l’impérieuse nécessité de passer à l’acte après tant de promesses non tenues. Le lancinant problème de la brèche ouverte à l’embouchure du fleuve Sénégal, en Octobre 2003 et qui a, déjà, causé la perte de plus de 400 personnes, selon l’Imam rathib de Guet_Ndar, mérite que les moyens de l’Etat soient mobilisés en vue de son dragage et son balisage, plusieurs fois promis, ces derniers temps, par le pouvoir en place. Revenant sur l’activité de la pêche, le guide religieux d’inviter les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour soulager la souffrance des pêcheurs sénégalais qui officient, actuellement, en terre Mauritanienne, notamment dans les zones poissonneuses de Nouakchott et Nouadhibou. Partis monnayer leur talent de l’autre côté de la frontière, à cause de la rareté du poisson aux larges des eaux sénégalaises et l’arrêt des licences de pêche, ces compatriotes éprouvent toutes les difficultés du monde pour y pratiquer leur art. Dans la foulée, Imam Ousseynou Sène, abordant la découverte de gisements de pétrole et de gaz, à quelques miles de la Langue de barbarie, à Saint_Louis OffShore, a prié pour que ces mannes célestes bénéficient, aussi, aux populations de Guet_Ndar et de la Langue de barbarie. L’ intime conviction du saint homme, est qu’il y a suffisamment de ressources pour tout le monde. Et que les pooulations de pêcheurs de Guet_Ndar et la Langue de barabrie, fortement impactées, ne doivent pas être amenées à se contenter du menu fretin. A ce niveau, l’Imam Rathib de Guet_Ndar a sonné le tocsin d’autant que cet exercice d’équilibrage et de calibrage des ressources incombe au président Macky Sall et son régime mais aussi et surtout à son gendre, le ministre_maire de Saint_Louis Amadou Mansour Faye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.