Keur Barka : Les Populations Re Exigent la Délocalisation de Sea Production

Dans le Gandiolais, les populations du village de Keur Barka continuent de réclamer la délocalisation de l’usine chinoise de transformation et de fabrication de farine et d’huile de poisson, installée dans la zone, depuis trois ans. Après une première salve de protestations, il y a quelques mois, suivie de la fermeture de l’usine Sea Production, les habitants de Keur Barka et environs reviennent à la charge pour, encore, se rappeler aux bons souvenirs des décideurs et autres autorités locales, a glané le site de référence www.miroirooneline.com. En réalité, nos interlocuteurs redoutent les dégâts collatéraux que pourraient engendrer la réouverture de l’usine. Déjà, à l’occasion de leur point de presse tenu à quelques encablures de l’usine, ces populations de la commune de Gandiol ont signalé que le ” remake ” du scénario d’avant_fermeture est noté alors que Sea Production n’a repris ses activités que depuis quelques jours. Aujourd’hui, en plus de Keur Barka, les populations des villages de Bountou Ndour, Doune Baba Dièye, Djél Mbamm, Ndiawsir, Mbabara sont confrontés à de réels problèmes de santé. Sur place, l’ air n’est plus respirable, l’eau n’est plus consommable, la végétation meurt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.