Fonds Covid_19 : Abdoulaye Daouda Diallo dans l’Oeil du Cyclone

Par scoopernews.com

Les scandales financiers sont une grosse plaie au Sénégal. Après le cas de la mauvaise gestion du fonds de gestion pour les inondations estimés à plusieurs milliards, un autre scandale vient secouer la sphère politique. Il s’agit du détournement du fonds Covid-19 qui était destiné à la presse et à la culture.

Environs 2 milliards de FCFA, tel est le montant du fonds-Covid-19 destiné au monde de la presse et au monde culturel. Cependant, cette somme n’est pas parvenue aux destinataires. Selon le journal Source A qui donne l’information, un supposé parfum de détournement secoue le Fonds Force Covid-19. Une somme de 2 milliards FCFA, destinée au secteur de la presse et aux acteurs culturels, est introuvable. Le Ministre des Finances affirme, dans son budget 2021, avoir dépensé 1 milliard 65 millions destiné à la Sodav et 900 millions pour appuyer la presse et la culture urbaine.  

Le Directeur de L’Administration Générale et de L’Equipement (DAGE) du Ministère de la Culture a apporté un démenti d’Abdoulaye Daouda Diallo. En effet, ce dernier affirme que ce n’est pas 1 milliard 65 millions. “Le milliard 65 millions, c’est le réaménagement que le Ministère avait fait en interne”, a-t-il expliqué dans le journal Source A. Cette déclaration est confirmée par les professionnels des médias. “On n’a rien reçu du Fonds Force Covid-19 des 1000 milliards. Je peux en attester en tant que président du CDEPS”, peste Mamadou Ibra Kane. Pour sa part, le DG de la Sodav, Ali Bathily, renseigne : “Le milliard que notre structure a reçu n’est pas une subvention (…). Nous avons rendu le reliquat (Ndlr : 532 millions FCFA) au Ministère de la Culture, comme il nous l’a demandé.”

Depuis l’apparition d’une nouvelle vague de contamination, l’Etat a décidé de sursoir à toute activité culturelle qui draine du monde. Le Président Macky Sall a appelé à plus de vigilance. “Voilà qu’au moment où nous avions espoir que nous sortions de la maladie, qu’une seconde vague est arrivée, d’ailleurs à l’instar des autres pays. Et pour cette seconde vague, nous devrons redoubler de vigilance  et c’est pour  moi l’occasion de lancer un appel à l’ensemble des sénégalais et  aux hôtes étrangers qui vivent parmi nous pour que la vigilance soit de mise”, a déclaré le Chef de l’Etat Macky Sall, lors de la contribution de la communauté libanaise au Sénégal, dans le cadre de la lutte contre la covid-19. 

Il a rassuré que toutes les dispositions seront prises pour maitriser cette seconde vague du Covid-19. “Nous allons redéployer tout  le dispositif sanitaire, le personnel, réactiver les centres de réanimation et de traitement des épidémies dans nos hôpitaux afin de pouvoir contenir cette seconde vague et la maîtriser. C’est la raison pour laquelle des mesures ont été prises récemment en vue de restreindre les déplacements même les mesures de fermeture de certains établissements ont été initiés. Le ministre de l’Intérieur discute avec les acteurs pour adapter ces mesures mais nous sommes obligés de surveiller l’évolution de la maladie jour après jour. Mais la réponse la plus adaptée reste le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation physique ainsi que le lavage des mains, en attendant que ce virus soit vaincu sur l’ensemble de la planète.“

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.