Coronavirus : Les Commerçants de Saint Louis Démentent la Prétendue Hausse du Prix des Denrées Alimentaires

Le premier geste à faire, en franchissant le seuil de son magasin, c’est de s’induire les mains de gel anti_microbien ou antiseptique et de s’assurer que la paume, les ongles, bref toutes les parties sont bien désinfecté es. Le président du comité d’entreprise du marché participe, ainsi, à sa manière, à la lutte contre la propagation du Covid_19. Cheikh Tidiane Ndiaye ne s’arrête pas en si bon chemin. Revêtant sa tunique d’apôtre de la chose sanitaire, Cheikh Tidiane Ndiaye distille ses conseils et invite ses camarades commerçants à respecter les mesures sanitaires d’usage telles qu’édictées par les autorités compétentes dans la croisade contre le Coronavirus. Au surplus, a glané le site de référence www.miroironeline.com, le président Ndiaye leur conseille de collaborer avec les agents des services d’hygiène et autres agents de santé ou tout autre corps de l’Etat dans l’optique de leur faciliter la tâche. Interrogé sur la hausse annoncée, par une rumeur persistante, des produits de première nécessité, le patron des commerçants explique qu’il n’en est rien. Mieux, il dément, catégoriquement ces ” fake news ” et défie quiconque peut présenter une facture montrant la hausse du prix de telle ou telle denrée alimentaire. Très remonté contre ces ” diffuseurs se fausses nouvelles “, le président du comité d’entreprise de de Saint_Louis leur demande d’arrêter leur sale besogne. Dans la foulée, le commerçant en chef à Saint_Louis fait noter que, présentement, c’est la ruée vers les denrées alimentaires. A l’en croire, il n’est pas rare par ces temps qui courent, de voir certains clients acheter plusieurs sacs de riz ou de bidons d’huile pour les stocker au cas où ! Ancien modou_modou, en Italie, notre interlocuteur exhorte les pouvoirs publics à plus de vigilance au niveau des points d’entrée frontaliers pour procéder, sur place, au contrôle sanitaire de nos compatriotes qui prennent la voie terrestre pour rallier le Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.