Babacar Bâ récolte une pluie de témoignages à l’occasion du 8eme jour.

 Babacar Bâ, Joueur prodige des années 1969 et 1971, artisan de la large victoire de son équipe de cœur la Linguère face au Jaraaf, finale coupe du Sénégal en 71 en compagnie de ses coéquipiers d’attaque Baye Touré, Bamba Sano et Badou Gaye d’alors surnommés les 4B    Huit jours, aprèssa disparition, ses amis et proches continuent à apporter leurs témoignages sur l’illustre défunt qui asans nul doute marqué à jamais l’histoire du football sénégalais.

Jacob Ba ancien footballeur et fils du défunt établit en France.

 Je ne vous cache pas ma douleur. Je suis peiné de savoir mon idole est parti à jamais.  Mon père était polidiscret digne et juste puisse Allah le bon lui de pardonne ses erreurs qu’il lui ne fasse pas souffrir et qu’il l ‘accueille au paradis ainsi que tous les musulmans qu’il retrouve là-bas. 

Saér Seck président Ligue Sénégalaise de Football Professionnel 

Je viens présenter au nom de la FSF, de la LSFP, de Diambars et en mon nom personnel les sincères condoléances du monde du football sénégalais suite à la cruelle disparition de Babacar Ba. Il était un grand footballeur, talentueux, élégant et doté d’une puissance peu commune il a beaucoup contribué au développement du football sénégalais avant de le servir comme entraîneur et dirigeant.

Babacar Sy, Ancien Président de La Linguère de Saint-Louis

Une très grande perte pour le monde sportif saint-louisien qu’il a servi avec brio, en tant que joueur, puis entraîneur de haut niveau enfin dirigeant d’envergure. 

 MAMADOU KOUME ANPS

C’est une triste nouvelle d’apprendre le décès de Babacar qui était un grand homme. Je me souviens avoir été reçu chez lui et je l’ai revu pour la dernière foisaux 72 h de la Linguère en 2019.Il a été un des grands artisans de la large victoire de la Linguère en finale de la coupe du Sénégal face au Jaraaf de Dakar.

Laye Journaliste sportif et ancien coéquipier du défunt.

  J’étais son aîné de moins de deux ans,nous avons partagé lemaillot de la saint-louisienne au milieu des années 1960.Quand Cheikh Thiouneest parti en stage avec l’équipe nationale au moment de jouer contre le Gaieté club de Saint-louis, Douzaine Séye entraîneur me décroche de la ligne d’attaque pour me faire jouer àl’entrejeu aux côtés de Baratte Dieng. Babacar Bâ alors jeune junior est titularisé en attaque avec Oumar Sano, Baye Nene et Moussa Hann. Ce jour-là, Babacar fit preuve de panache, de brio, d’aisance technique et de puissance de tir. Babacar sera de l’équipe du doublé de la Saint-louisienne en 1966 en compagnie de deux de ses partenaires dès la catégorie junior que sont Tra et Ramdane. En équipe nationale, le match de barrage Sénégal-Maroc pour la qualification à la coupe du monde 1970 joué en Espagne à Las Palmas reste son match référence. Babacar Bâ était plus qu’un grand footballeur mais plutôt un coéquipier modèle par ses qualités humaines qui feront de lui un leader pour la vie. Il est en bonne place dans la vitrine des merveilles sportives de la ville de Saint-louis aux côtés de Bamba Sano, Baye Touré, Tra, Aziz et de leurs glorieux entraîneurs Sarr Deguillé et Amadou Séye Douzaine. 

Malick Diallo et Alioune Diagne partenaires et compagnons du disparu 


C’est avec le cœur meurtri, les larmes aux yeux qu’ils nous manquent de mots pour manifester  notre douleur à la suite du rappel à Dieu de notre cher PoulouBabacar
Seul le Tout Puissant Allah Soubhanahou pouvait empêcher le rendez-vous pris pour ce Lundi, lendemain de son DECES , afin de nous retrouver pour entamer des actions citoyennes sur les vaccinations pour la COVID 19 .
Babacar nous a dribblés comme il savait le faire sur les terrains, cette fois pour nous quitter sur la pointe des pieds pour répondre à son Créateur Allah Soubhanahou
Babacar était loyal, courtois, simple , accueillant à ses côté une épouse aux larges épaules. Sa maison, de notre temps était le lieu des rencontres de toute notre génération 71A cause de sa maîtrise de la langue de Molière et de sa connaissance théorique du foot , il était le porte-parole de notre Amicale des anciens footballeurs de Stlouisdont il jouait un rôle central
Au nom des toutes les générations des footballeurs de Stlouis de 69 à aujourdhui, nous présentons nos trèssincères condoléances à sa famille éplorée , son épouse, enfants, frères et sœurs mais aussi Alliés et amis
Nous prions pour Qu’Allah l’accueille dans son meilleur des paradis et avec tous nos Chers  sportifs rappelés à Dieu (dirigeants ,dirigeants, membres et supporters)

 Abdoul Aziz Bathily membre de l’ASCE la Linguérede Saint Louis
Je perds un jeune frère par la volonté de Dieu.  j’ai participé à son développement sportif en lui faisant signer sa première licence junior à la StLouisienneen décembre 1963 chez moi à Balacoss
Son premier  entraîneur junior de la ST louisienne était Daouda DIAGNE, puis  Douzaine Seye en Senior
Une grande perte pour ce monument du foot Sénégalais ét St Louisien. Les orphelins de Babacar Ba sont MalickDiallo son plus qu’ami, Badou Gaye, Alioune DIAGNE son aîné et Amadou Ba Papau son père adoptif pour ne citer que ceux-là dans le lot de ses partenaires encore vivants de la génération. Qu’Allah Soubhanahou les garde encore longtemps parmi nous. Saint-louis qui est une ville historique se souviendra encore longtemps deBabacar Bâ.

Dr Masseck Wade Sécrétoire Exécutif de l’asce la Linguére 

Depuis l’annonce de la disparition brusque de BabacarBâ je suis fortement secoué et j’ai du mal à trouver les mots justes pour m’exprimer.

Professeur Bouba DIOP (vice-présidentASCE LINGUERE)


Terrible, terrible, la disparition de Babacar Bâ qui incarnait des valeurs cardinales mais aussi d’un grand talent de footballeur. 

Lamine Diop Vice-président de l’ASCE la Linguére

Poulo, le grand frère est parti sur la pointe des pieds laissant derrière lui un grand vide. Il a marqué d’une pierre blanche l’histoire du football sénégalais et plus particulièrement celui de sa ville natale.

En ces circonstances, le comité directeur, le bureau National dirigé par Amara, le Secrétariat Exécutif dirigé par Masseck Wade, les présidents d’honneur, membreset supporters s’inclinent devant la mémoire de notre regretté Babacar Bâ et Pape Laye Diop décédés lemême jour et de tous nos chers disparus récemment rappelés à dieu et prient Qu’Allah Soubhanahou les accueille dans son meilleur des paradis.

SYNTHÈSE DE ABDOULAYE Dieye et AbdoulAzizBATHILY (pôle communication du club)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.